G20: distribuer équitablement les vaccins corona

Le virus corona a frappé presque tous les pays du monde. Au sommet du G20, les États les plus riches et les plus puissants se sont engagés à se mobiliser pour lutter contre la pandémie

Conférence numérique pour un monde plus juste: les pays du G20 veulent faciliter l'accès des pays les plus pauvres au vaccin corona

© ddp Images / Balkis Press / ABACA

Les principales puissances économiques veulent travailler ensemble pour assurer une distribution équitable de vaccins corona abordables dans le monde entier. Dans la déclaration finale de leur sommet du G20 de dimanche, ils ont également décidé de faire tout leur possible pour relancer l'économie mondiale en difficulté.

Équité vaccinale

Le thème principal du sommet vidéo de deux jours dirigé par l'Arabie saoudite était la lutte contre la pandémie corona, qui a déjà coûté près de 1,4 million de vies dans le monde. Le virus s'est propagé dans presque tous les pays du monde. On s'attend cependant à ce que la distribution des vaccins puisse commencer au plus tard au début de l'année.

Avec sa déclaration finale, le G20 a dissipé les craintes que les pays pauvres soient gravement désavantagés. «Nous n'épargnerons aucun effort pour assurer un accès abordable et équitable à tous», dit-il.

Le groupe s'est également engagé à financer l'initiative internationale de distribution de vaccins (Covax). L'Allemagne contribue pour plus d'un demi-milliard d'euros, a déclaré la chancelière Angela Merkel. À la fin de 2021, cependant, il y a encore une pénurie de six milliards de dollars américains (5,1 milliards d'euros). Merkel était prête à faire encore plus, mais a également rendu les autres pays responsables: "L'Allemagne a rarement fait quoi que ce soit. Mais l'Allemagne ne peut pas non plus maintenir l'alliance internationale à elle seule."

Dans la déclaration finale, la lutte contre les pandémies est citée comme la clé de la reprise économique. Les pays pauvres ont la perspective d'un nouvel allégement de la dette. L'année prochaine, il sera vérifié si la situation économique et financière nécessite une prolongation de six mois du différé de remboursement convenu jusqu'en juin 2021.

Président du Conseil de l'UE: un traité mondial pour lutter contre les futures pandémies

Le président du Conseil de l'UE, Charles Michel, a proposé un traité mondial pour lutter contre les futures pandémies. La coopération internationale doit être fermement convenue avec la participation de toutes les organisations des Nations Unies afin de pouvoir réagir plus rapidement et de manière plus coordonnée. Merkel a soutenu la proposition.

Prochain sommet fin octobre

Le 1er décembre, l'Italie reprendra la présidence du G20 à l'Arabie saoudite. Le Premier ministre italien Giuseppe Conte a annoncé le prochain sommet pour la fin octobre - puis peut-être à nouveau physiquement.